Avoir un hygromètre à la maison : bonne idée ?

Avez-vous entendu parler de l’hygromètre ? Vous connaissez très certainement les stations météo, les baromètres, les thermomètres, mais l’hygromètre reste bien souvent méconnu. Et pourtant ! Cet appareil peut s’avérer bien utile et contribuer à votre bien-être au quotidien. Nous vous proposons de découvrir sans plus attendre et en détail toutes les caractéristiques de l’hygromètre pour sauvegarder votre confort de vie.

Qu’est-ce qu’un hygromètre ?

L’hygromètre, que l’on retrouve également sous le nom d’humidimètre, mesure le taux d’humidité de l’air d’une pièce de votre maison. Il mesure donc l’hygrométrie, soit le pourcentage d’eau en suspension dans l’air. Cet instrument météorologique vous permet ainsi de vérifier ce taux, et prendre en considération les mesures nécessaires afin de l’augmenter ou de le diminuer (avec un humidificateur ou un déshumidificateur). Il faut en effet savoir que le taux d’humidité ne doit pas dépasser les 60 %. Dans l’idéal, il doit être compris entre 35 et 50 %.

Les conséquences de l’humidité sont, comme vous le savez très certainement, potentiellement néfastes pour votre habitation mais aussi pour votre santé. Elle peut en effet engendrer des moisissures, des champignons, menant à des intoxications, des problèmes respiratoires, et autres soucis médicaux. C’est pourquoi l’hygromètre est indispensable. Vous pouvez en apprendre plus sur les bénéfices de cet instrument de mesure en lisant l’article “L’hygromètre : un puissant allié de confort au quotidien”.

L’hygromètre peut également s’avérer utile pour les personnes ayant une passion qui nécessite un taux d’humidité précis : cave à vin, cigares, serre… Il faut alors atteindre un certain degré d’humidité, et veiller à ne pas le dépasser.

Les différents modèles d’hygromètre

Il existe 3 types d’hygromètres :

  • les modèles mécaniques, mais qui ont aujourd’hui quasiment disparu ;
  • les modèles électroniques ;
  • les modèles à condensation.

Vous vous orienterez très certainement vers un modèle électronique, pour plus de facilité quant à son utilisation. Ce modèle d’hygromètre fonctionne avec une résistance électrique (capacitive ou résistive), et est très souvent équipé d’un thermomètre.

Comment choisir un hygromètre ?

Afin d’obtenir une mesure efficace de l’humidité de votre habitation, il est capital de choisir un hygromètre de qualité. Généralement, les particuliers se tournent vers les modèles électroniques, plus simples d’utilisation et d’entretien (le calibrage n’est pas nécessaire à chaque utilisation).

Il existe un large panel de modèles, à tous les budgets. Il convient donc au préalable de déterminer l’utilisation que vous souhaitez en faire et du degré de précision souhaité.

Votre budget entre également en ligne de compte, car vous allez trouver différents modèles, avec des options pour certains, qui font logiquement monter les prix : indicateur de confort d’ambiance, enregistrement des données, thermomètre, technologie sans fil…

Parmi les modèles les plus prisés, on peut entre autres citer :

Le ThermoPro TP50, qui offre un grand écran digital et surtout, une grande praticité. Des smileys viennent indiquer si le taux d’humidité est satisfaisant, permettant une lecture rapide et simple ;

  • Le TFA Dostmann, très simple d’utilisation et surtout ultraplat, ce qui permet un encombrement minime. Mais l’affichage reste très lisible avec des chiffres bien indiqués. On retrouve là encore le système de smiley ;
  • Le Habor Mini, un produit au rapport qualité-prix imbattable : c’est le premier prix affiché ! Il offre toutefois une utilisation optimale avec une très grande simplicité puisqu’il n’est équipé que d’un seul bouton ;
  • L’AcuRite 00613B, l’un des plus prisés. Cet hygromètre est particulièrement précis, avec diverses fonctionnalités, notamment une sauvegarde des données les plus hautes et les plus basses pendant 24H ;
  • L’Inkbird ITH-10, qui est le plus petit hygromètre. Vous pourrez transporter et installer cet appareil n’importe où : 10cm de long, 3cm de haut et seulement 20 gr ! Il affiche tout de même le taux d’humidité et la température.

Quelques conseils pour bien entretenir votre hygromètre

Il est nécessaire de prendre soin de votre hygromètre afin de pouvoir l’utiliser de manière pérenne et surtout optimale. Pour cela, veillez à ne pas placer votre appareil en plein soleil ou encore de le tremper dans l’eau, au risque de le détériorer. Pensez également à vérifier l’état des piles régulièrement, et si nécessaire, de les changer bien évidemment. Il faut également savoir qu’un hygromètre a besoin d’être calibré. C’est particulièrement le cas pour les hygromètres à condensation, mais un modèle électrique peut en avoir besoin. Reportez-vous à la notice du fabricant de l’hygromètre que vous avez acheté afin de connaître les modalités à ce sujet.

Comments are closed.