Installer une station météo à la maison : comment et laquelle choisir ?

Installer un appareil de prévision météorologique attire plusieurs personnes. En clair, il s’agit d’un outil capable de fournir un certain nombre d’informations météorologiques précises qui permettent, entre autres, d’anticiper le mauvais temps. Cependant, son choix et son installation ne sont pas toujours aisés. Cela requiert des connaissances que nous vous livrons dans cet article.

Le choix de l’appareil

Les fonctionnalités de la station météo varient d’un modèle à un autre, le niveau de précision aussi. Certains sont conçus pour fournir les informations concernant la température, la qualité de l’air, le taux d’humidité. Outre ces données, d’autres plus élaborés fournissent des informations sur le niveau de pollution, la vitesse du vent, etc.
Il en existe deux types : le modèle classique et le connecté. Votre choix dépendra donc des informations que vous recherchez. Voici quelques conseils et astuces pour bien choisir.

Le modèle classique

La station météo classique est équipée de plusieurs capteurs qui lui permettent de collecter, traiter et d’afficher les informations sur un écran. Elle est moins élaborée et plus facile à utiliser, donc bonne pour les utilisateurs moins expérimentés. Ses fonctionnalités sont limitées à l’essentiel et elle ne peut fournir de prévisions sur plusieurs jours. Par ailleurs, les données fournies concernent seulement votre maison et ses alentours. Dès que vous vous en éloignez elles deviennent obsolètes.
Quant au prix, il est adapté aux petits budgets, c’est-à-dire à partir de 25 €. Alors, si vous êtes débutant et avez un faible revenu, cet outil est fait pour vous. Sinon, lisez ce qui suit.

Le modèle connecté

Cet outil est une véritable prouesse technologique. Il fonctionne avec ou sans capteurs et offre plusieurs avantages.
D’abord, en plus de collecter les données, il est capable de les transmettre en temps réel sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur via une connexion WIFI. Ces informations sont exploitables par l’utilisateur au besoin. La plupart des fonctionnalités avancées, dont la pression atmosphérique, la vitesse et la direction du vent, sont intégrées à cette machine.
Contrairement au modèle classique, celui-ci est adapté aux utilisateurs ayant un minimum d’expérience digitale et des revenus plus importants, car son prix peut atteindre les 1000 € et plus. Si ses critères vous correspondent alors optez pour ce modèle.

Installation de l’appareil

L’obtention de données météorologiques fiables passe avant tout par une bonne installation de l’outil de collecte. Vous devez donc tenir compte de ses exigences pour en déterminer le lieu d’installation et le moment idéal. Par exemple, le plan de votre habitation, le matériau, l’épaisseur des murs, etc. peuvent influencer les informations collectées. Par ailleurs, veillez à ce que tous les composants du système soient à leurs places respectives.
Maintenant, voici comment vous devez procéder :

Quel que soit le capteur (thermomètre, pluviomètre, etc.), assurez-vous qu’il soit placé à 1.5 mètres du sol au minimum et à l’ombre ;

Le thermomètre ne doit pas être exposé aux rayons du soleil, il doit être mis à l’écart de toute source de chaleur pour éviter d’influencer la mesure de la température ambiante ;

Veillez aussi à ce que le capteur du pluviomètre ne soit pas couvert par un arbre, un mur ou un quelconque objet qui le surplombe. Il doit être posé sur une surface horizontale et tenu à l’écart de sources de chaleur et de points d’eau, car ces facteurs peuvent fausser les mesures ;

Si votre appareil est équipé d’un anémomètre, vous devez placer l’élément à une hauteur minimum de 2 mètres du sol. Assurez-vous aussi que le vent circule normalement.

Nous croyons avoir suffisamment répondu à vos préoccupations. Maintenant, vous êtes en mesure de faire le bon choix et de bien installer votre équipement.

Comments are closed.